Nèfsèt Kat

retour

Commandez en ligne
Demandez un devis

Nèfsèt Kat
tome 1

Texte, dessin, couleurs : Fabrice Urbatro
Bande dessinée tout public

56 pages | 21 x 28,5 cm | 480 g
Dépôt légal : 4ème trimestre 2008
Numéro ISBN : 978-2-917869-00-0
12,50 €

Prix BD de la Réunion 2012

Existe aussi en livre numérique sur : www.ave-comics.com

Dos de couverture : « Après plusieurs années d’absence, Gaby est de retour à Piton-Norbert, le village où elle a grandi. L’adolescente tente de renouer avec son amie d'enfance Charisma. Mais le quartier a changé, ses habitants aussi.

Et qui se cache sous le masque de « Goniman », un mystérieux individu qui hante depuis plusieurs mois ce petit coin tranquille de l'île de la Réunion ? »

Nèfsèt kat est le premier album de Fabrice Urbatro. Le récit traite du retour d’une jeune fille dans son village des Hauts de la Réunion, après six années en métropole. Gaby s'y trouve confrontée à son passé, son quartier et ses habitants, dont son amie d’enfance avec qui elle n’arrive pas à renouer.

Ce qu'ils en pensent…

« Nèfsèt Kat (pour 974, le numéro du département de la Réunion) nous entraîne dans un récit réaliste imprégné de la culture locale, sur les traces d'une héroïne immédiatement attachante. On ferme ce premier tome réellement impatient de lire la suite ! »
Canal BD magazine n°63, janvier 2009 > Lire l'article

« Ici, la Réunion n’est pas un simple décor, un paysage insulaire plaqué sur une histoire quelconque. Fabrice parle de ce qu’il connaît, de son île, de son environnement quotidien. La langue créole couve sous le français utilisé et les personnages, pittoresques, sont crédibles car sans doute issus d’un vécu personnel. (…) Jonction entre la culture locale et le numérique, Nèfsèt kat correspond donc à une étape importante dans le neuvième art local.
Christophe Cassiau-Haurie
Centre Charles Baudelaire, île Maurice

« Une vision moderne et fidèle de la Réunion, une île comme un personnage à part entière, pour un résultat hautement convaincant… »
Sébastien Gignoux, Le Journal de l'île, 12 octobre 2008 > Lire l'article

« Après avoir délaissé le neuvième art pour la musique, Fabrice URBATRO renoue ici avec ses premières amours en signant son tout premier album. Le dessin est fortement influencé par le style du manga et a été entièrement réalisé par ordinateur. (…) Le scénario traite des différents problèmes que peuvent rencontrer
les jeunes Réunionnais : la délinquance, l’adaptation après un séjour en métropole, le clivage entre pauvres et riches… Le fond est intéressant, le scénario plutôt linéaire et sans surprise. Cet opus plaira sûrement aux adolescents et mérite une chance… »
Christelle Bouquey, L'avis des bulles n°116, avril 2009